Comment commencer un e-mail : Le classement définitif pour les professionnels de la création

Vous ne savez pas comment commencer un e-mail ? Voici votre guide dans le monde étrange des salutations professionnelles par courrier électronique, de "touching base" au suivi passif-agressif.

laptop_rod2av.gif

Créez votre site web de portfolio professionnel en quelques minutes. Commencez votre essai gratuit de 14 jours dès aujourd'hui, sans carte de crédit.

Chaque fois que nous envoyons un message électronique standardisé, c'est une partie de notre adolescence qui meurt. Et c'est compréhensible : à 16 ans, nous n'aurions jamais pensé que nous deviendrions des personnes qui utiliseraient des termes tels que "circling back" ou "touching base", surtout s'ils sont accompagnés d'un nombre suffisant de points d'exclamation pour donner l'impression que nous sommes faciles, désinvoltes et beaux.

Mais nous y sommes. Et en tant qu'adultes dans nos secteurs d'activité, nous avons commencé à signer nos messages d'un "cheers !" ou à utiliser "best" comme moyen d'affirmer notre force passive-agressive. Voici donc le classement définitif des courriels de départ, du plus destructeur pour l'âme au type réservé uniquement à un patron qui est aussi votre colocataire et peut-être votre meilleur ami.

"Hé ! Je reviens juste en arrière..."

Imaginez que vous grandissiez en sachant que ce serait vous. Vous, assis sur le bord de votre chaise ergonomique, scrutant l'abîme numérique tout en vous enquérant pour la quatorzième fois du chèque de paie que vous auriez dû recevoir en février. "Vous commencez par dire : "Hé ! "Je reviens juste pour m'assurer que tu as bien reçu la facture que j'ai envoyée en 2015 ! Faites-moi savoir s'il y a des problèmes. Merci beaucoup !" Vous buvez une gorgée de votre café tiède en vous disant vous finirez par voir que $103.

"Bonjour, je voulais juste vous parler..."

Vous ne l'avez pas fait. Vous ne vouliez pas seulement prendre contact. Vous vouliez savoir pourquoi la personne à qui vous avez envoyé un courriel ne vous répond pas. Qu'avez-vous dit ? Qu'avez-vous fait ? Êtes-vous viré ? Probablement. Car s'il y a une chose dont nous pouvons être sûrs, c'est que tout le monde reçoit et lit la plupart de ses courriels et procède consciemment à les supprimer, à y répondre ou à les marquer comme non lus jusqu'à ce qu'ils soient tellement en bas de la page qu'ils acquièrent de la sensibilité et se suppriment d'eux-mêmes.

"Tendre la main pour dire..."

". . . Que je me déteste et que je veuille tellement paraître décontracté que j'utilise une phrase que je ne dirais dans la vraie vie que si on me faisait chanter pour qu'elle le soit. S'il te plaît, réponds-moi. S'il vous plaît, s'il vous plaît, s'il vous plaît, écrivez-moi."

"Suivi pour demander . . ."

Ce que vous avez fait pour mériter cela. Parce que vous savez qu'ils ont reçu la demande initiale. Et vous savez qu'ils ont voulu éviter de refuser poliment ce que vous voulez savoir. Et maintenant, vous êtes là, en train de les confronter comme un paparazzi à l'extérieur d'un restaurant.

"Je voulais vous dire un mot..."

C'est mignon, c'est décontracté, c'est le jean Jordache des messages d'accueil standardisés. C'est toi, faisant du skateboard jusqu'à la personne avec qui tu espères travailler bientôt, faisant un ollie, agitant la cigarette que le meilleur ami de ta grande sœur t'a donnée tout en sirotant la boisson gazeuse que tu viens juste d'acheter chez McDonald's. Tu t'en fiches, mec, tu envoies juste un message. Tu hausses les épaules en l'envoyant, en retournant tes cheveux tout en souriant, sachant que ça n'a pas d'importance. Ce n'est pas toi, c'est eux. Peut-être que tu es né avec ça, peut-être que tu lâches une phrase.

"Bonjour, je me demandais ce que vous pensiez de...".

C'est la façon directe de dire : "Renvoie-moi un courriel, espèce d'animal à ballons. J'ai besoin que tu me renvoies un e-mail. Ce n'est pas une demande. Je ne plaisante pas. Voyez-vous des points d'exclamation ? Bien sûr que non. Si cette conversation avait lieu en personne, je me battrais avec vous. Voulez-vous vous battre ? Oui."

"Bonjour !

LA LA LA.

"Hé là !"

Vous tapez, en souriant à vous-même, car vous savez que la personne qui ouvrira ce message aura de la chance de voir votre nom dans sa boîte de réception. "Vous riez en faisant semblant de saluer comme si vous veniez d'apercevoir ce rédacteur dans le parc et que vous saviez tous les deux à quel point vous avez l'air cool en sirotant du vin dans une boîte à l'âge tendre où vous vous trouvez. "Vous vous dites à vous-même en secouant la tête, incrédule : vous êtes si cool, et tout le monde le sent.

"Hiya !"

(voix extrême de Don Draper) CALMEZ-VOUS.

"HIIIIIIII"

Vous connaissez cette personne. Vous devez connaître cette personne. Vous la connaissez dans la vraie vie, n'est-ce pas ? Ou vous avez au moins travaillé ensemble auparavant ? Ce ne peut pas être un étranger. C'est impossible. On n'envoie pas d'e-mails à des inconnus de cette façon. On ne peut pas envoyer de courriels à des inconnus de cette façon. C'est illégal d'envoyer des courriels à des inconnus de cette façon. Pourquoi étirez-vous vos voyelles comme ça ? Pourquoi êtes-vous extrêmement détendu ? Dites-moi comment être extrêmement détendu. N'envoyez-moi un courriel de cette façon que si nous avons mèmes partagés.

"YO"

Vous êtes moiEn outre, il est possible d'envoyer un courriel à Jessica Bloom, rédactrice en chef du magazine Format. [Note de la rédaction : Nous acceptons les "YO", et toute autre forme de salutation, à l'adresse magazine@format.com. Voir les détails de la soumission pour le magazine Format ici]

Lire plus d'articles sur le freelancing par Anne T. Donahue :
Les plus grandes idées fausses sur le travail en free-lance
Une nouvelle étude révèle que la créativité rend les hommes plus attirants
Je suis pigiste et je déteste l'été

A4 1 4

Un guide pour améliorer vos compétences en photographie

Améliorez votre photographie grâce à notre guide de ressources gratuit. Bénéficiez d'un accès exclusif à des conseils, des astuces et des outils pour perfectionner votre art, construire votre portfolio en ligne et développer votre activité.

Nom(Obligatoire)
S'abonner à la lettre d'information Field Label
Ce champ est utilisé à des fins de validation et ne doit pas être modifié.
fr_FRFR